Vacances à 4 à Puno et l'île d'Amantani

Publié le par chloenicolas

Puno, 16h

     Nous voici en direct du Lac Titicaca, lieu magique au sud du Pérou. Nous continuons ainsi notre périple avec nos amis Katy et Sven, mais sur un rythme nettement moins élevé! En effet, nous sommes arrivés aux abord du lac Titicaca pour nous reposer de nos 4 jours de vélo intensifs, pour visiter cette paisible ville de Puno et pour nous embarquer sur une île petite du lac : Amantani.
     Nous avons donc quitter pour une vingtaine de kilomètres le plat de l'Altiplano pour monter la colline sur laquelle est adossée Puno. C'est non sans difficultés que nous montons cette côte non anticipée. On commençait à s'habituer au plat! Et puis, à vrai dire, j'ai quelques problèmes digestifs... Mais bon, rien de grave! J'arrive affaiblie mais dans un bon lit pour le reste de l'après-midi. Ce petit désagrement ne nous empêchera pas d'acheter un sac de pâtisseries et pains divers dans une excellente boulangerie. On se réconforte comme on peut! Nous, c'est en mangeant!
      Après une nuit totalement récupératrice, nous prenons un taxi pour le port à 8h. Au programme,4h de bateau pour se rendre sur une île flottante, accompagnés d'autres touristes, puis sur la petite île de 4000 habitants d'Amantani.
     Les îles flottantes sont une curiosité du lac Titicaca : non, ce n'est pas un dessert avec des blancs en neige (même si la neige n'est pas loin...), mais bien de véritables tout-petits villages de quelques dizaines d'habitants qui flottent sur l'eau. Ces îles sont construites par les hommes, selon une technique particulière. Le lac est riche en grandes plantes qui ressemblent à des roseaux et qui poussent depuis le fond du lac jusqu'au-dessus de la surface de l'eau.  Ces grandes tiges, une fois coupées, sont assemblées pour faire  toutes sortes de constructions : les maisons, des bancs, des perchoirs, les barques et des objets artisanaux. Mais ces plantes servent aussi à nourrir les habitants (il faut l'éplucher comme une banane et c'est un peu sucré, c'est très bon!) et à construire le sol flottant. D'abord, il faut aller chercher un gros bloc de terre que l'on encre au fond du lac par les 4 coins, puis on dépose dessus plusieurs couches verticales et horizontales de roseaux. Et voilà ça flotte! Mais pas pour longtemps! Il faut remettre régulièrement des couches de roseaux, parce que ça pourri vite. Il faut 6 mois pour construire une barque, et il faut la refaire tous les ans !! Ça fait pas mal de travail juste pour pouvoir vivre !  

 
                                                                                                                                             

     Nico nous a ensuite débarqué sur Amantani. Et oui! Le temps d'aller chercher un pull, le chauffeur à confié la barre à Nico. Décidement, nous auront conduit toute sorte d'engins au Pérou! Nous avons profité des deux nuits et de la journée et demi sur l'île pour escalader le sommet, admirer les paysages lacustres, les couchers de soleil, nous avons discuté de nos cultures allemande, américaine, péruviennes et françaises respectives avec Sven, Katy et Evan et sa famille qui nous accueillaient sur l'île. Mais nous nous sommes surtout reposés dans ce cadre apaisant, au bord des rives du lac. On ne s'est quand même pas baignés : le lac est quand même à plus de 3800m d'altitude ! L'eau n'est pas chaude !

     Aujourd'hui, de retour à Puno, nous pensons nos derniers maux de ventre et en profitons pour vous écrire, parce que ça fait longtemps! Et demain, nous repartons aux abords du lac, mais à vélo cette fois, et sur la route. Dans deux jours, nous serons à la frontière bolivienne, à la célèbre ville de Copacabana et dans 4 jours à La Paz, capitale de la Bolivie.
     Si tout se passe bien... L'inconnu, toujours l'incertitude. C'est ça qui est bien!

Publié dans Pérou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Superbe. Ces paysages ont l'air de sortir de doux rêves...
Répondre
C
<br /> <br /> Poutant ils sont bien réels, nous ne trafiquons pas les photos!!!<br /> <br /> <br /> <br />
A
LE COIN A L'AIR CHOUETTE ET REPOSANT.<br /> Y A DE QUOI VENIR VOUS REJOINDRE POUR NOUD CHANGER DES VACHES.<br /> VOUS AVEZ BEAUCOUP DE CHANCE DE RECONTRER PLEIN DE COMPAGNIONS DE VOYAGE.<br /> AVEZ VOUS EU D'AUTRES SOUCIS AVEC VOS VELOS ?<br /> VOUS SEMBLEZ EN TOUT CAS TENIR LE CHOC.<br /> GROS BISOUS ET BON COURAGE
Répondre
C
<br /> Il y a ausi beaucoup de vaches en Bolivie, les troupeaux sont toujours très variés car les éleveurs mélangent, vaches, moutons, lamas, cochons des fois.... Même sur l'île les<br /> vaches étaient présentes..<br /> Pour les vélos, depuis la révision à Cusco, et après plus de 750 km, il n'y a plus de problèmes (les premiers soucis étaient mineurs d'ailleurs).. Nous sommes actuellement à presque 1 800 km<br /> au total.<br /> <br /> <br />
C
Jeudi 10 septembre<br /> <br /> Chloé et Nicolas, <br /> <br /> Mes élèves et moi-même prenons enfin contact avec vous. Les enfants ont découvert un résumé de vos aventures depuis votre départ. Ils sont allés voir votre blog et nous voici aujourd’hui prêts à correspondre avec vous. Vos aventures enthousiasment les élèves et ils vous ont préparé quelques petites questions au cas ou vous n’auriez rien à faire ! Nous avons choisi deux thèmes sur lesquels nous aimerions avoir davantage d’informations comme nous en avions convenu en juin. Il s’agit des animaux et des métiers particuliers.<br /> A bientôt.<br /> Fabienne Canini<br /> <br /> Merci de nous envoyez vos nouvelles. Est-ce que vous allez bien ?<br /> Cela doit être bien de voir d’autres paysages.<br /> Nous aimerions bien être avec vous.<br /> A quoi ressemble la monnaie péruvienne ?<br /> Combien de temps a duré le vol de Londres à Lima ?<br /> Avez-vous eu des ennuis avec les vélos au Pérou ?<br /> Avez-vous allumé un feu dans le désert ?<br /> Vous n’ êtes pas trop fatigués ? <br /> Est-ce que vous dormez bien ?<br /> Y a t’ il des routes dans le désert ?<br /> Comment est la météo ? <br /> Comment sont les habits ?<br /> Quelle est le décalage horaire par rapport à chez nous ?<br /> Quelle est la spécialité culinaire du Pérou ?<br /> Prenez-vous des voies vertes ou des routes ?<br /> <br /> <br /> Les élèves de CM1 de Livarot.
Répondre
C
<br /> Bonjour Fabienne!<br /> J'espère que vous avez pu avoir le temps de voir les réponses aux questions que vous nous avez envoyées. Que les enfants "accrochent" bien!<br /> Pourrais-tu m'envoyer  des précisions à propos des thèmes que  vous avez choisi ? Surtout sur les animaux. Nous en avons rencontrés quelques-uns, mais les plus beaux et variés restent à<br /> venir quand nous seront dans le sud Lipez. Veux-tu un simple inventaire avec des photos, ou quelque chose de plus détaillé?<br /> Pour les métiers, nous venons de visiter une mine, nous avons quelques exemples de métiers de rue, et de métiers plus traditionnels (comme chez nous, ou comme il y avait chez nous...). Nous pouvons<br /> faire plusieurs catégories du coup. Dis-nous si c'est ce que tu attendais avec tes élèves? Et à quelle fin tu veux présenter ces thèmes aux enfant? Ça nous aidera à écrire les articles!<br /> Hasta luego!<br /> Chloé et Nicolas<br /> <br /> <br />
B
Coucou !<br /> Eh bien le voyage avance, c'est sympa !<br /> Un grand MERCI pour Coldplay hier soir, nous avons passé une excellente soirée. L'ambiance était géniale et le concert formidable<br /> A bientot et bonne continuation dans votre périple<br /> <br /> Bea et Seb
Répondre
B
Quelle quiétude...c'est magique!!!
Répondre