La pensée: "à propos de tous ces petits tracas sur le vélo"

Publié le par chloenicolas

Betanzos, 16h30

     Je vous fais part de cette pensée qui me traverse souvent l'esprit sur le vélo. Bien souvent, elle apparaît dans des moments où on a rien d'autre à penser. Des fois, quand on s'est levé du mauvais pied, ça obsède! Je parle de tous ces petits "trucs" infimes, mais très énervants, quand ils sont cumulés. En voici quelques exemples :

                  + les klaxons des voitures juste au moment où elles passent ! Ça fait sursauter! et ça fait mal au oreilles! Je ne parle même pas des camions...

                  + toutes sortes de frottements continuels, réguliers, redondants, permanents, chroniques, qui reviennent toutes les dix millisecondes... Au bout d'un moment, on pète un cable!

                  + toutes sortes de vibrations dues à un truc mal fixé sur le vélo : une saccoche, le boudin à l'arrière, la béquille, ou plus inquiétant, le siège...

                  + quand ça gratte la tête, mais évidemment, pas à l'endroit où il y a des trous dans le casque...Tu es obligé de bouger le casque dans tous les sens pour tenter de te soulager!

                  + le bout du cable de frein qui te griffe le mollet, dès que tu descend du vélo. Du coup, ta jambe est rayée.

                  + l'écharpe qui vole au vent et qui finalement vient se coincer dans le dérailleur. C'est du vécu... Désolée à mes belles soeurs qui me l'on offerte....Mais elle est toujours vivante!

                  + les branches de lunettes qui piquent le dessus des oreilles quand j'appuie mon casque sur l'appuie-tête.

                  + la buée dans les lunettes dès que ça monte un peu trop. Je suis obligée de les écarter un peu de mon nez. Mais du coup, ça fait mal au nez...

                  + le short qui boudine, et qui, du coup, te rappelle à chaque coup de pédale, que tu n'as pas maigri, malgré les 1000 km que tu as déjà parcourus à plus de 3000 m d'altitude! Argrrrrh!!!

                  + Mais le pire, ce sont les gaz, surtout dans notre position, nous prenons tout dans le nez! Quand ça monte raide,  il y en a encore plus! Et si par malheur, tu as le vent dans le dos, les gaz peuvent rester à proximité de ton nez pendant une trentaine de seconde. Affreux! Ah non mais vraiment, les camions pourraient surveiller leur pot d'échappement quand même!
Ah? Vous pensiez à autre chose... Ah non!! un cycliste digne de ce nom ne pète pas, monsieur!!! sauf....

Chloé



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Voilà toutes les bonnes excuses qui me permettront de résister aux assauts de Benjam qui veut faire le tour du monde !!! Merci Chloé, t'es une vraie copine !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> je pense que si le short te boudine c'est parce que tu muscles et c'est normal 1000kms de grimpette ça muscle!<br /> claire<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Bah oui c'est ça... j'suis bête!!!!<br /> <br /> <br />
A
enfin j'ai trouvé une utilité aux cours de philo de Massoud.<br /> Putain il en a fallu un temps pour que je comprenne.<br /> Merci
Répondre
C
<br /> Nono, nous sommes vraiment fier et soulagé de t'avoir libéré de ce poid pharaonique.... En espérant que tu te sentes plus léger maintenant!<br /> Nico<br /> <br /> <br />