Elle grimpe maintenant!!!

Publié le par chloenicolas

Luang Prabang,

Difficile de vous raconter les 6 jours de vélo que nous venons de faire afin de rejoindre Luang Prabang. En effet, les 4 derniers se ressemblants, nous avons de décider de vous raconter "La journée de la révélation cycliste" de Chloé et tout ce qui l’entoure bien sûr…

     Rappel des faits. Nous venons de faire 2 jours de vélo sans grosses difficultés et venons de passer la nuit à Vang Vieng (la ville des extraterrestres). Les choses sérieuses commencent pour nous avec 4 journées, durant lesquelles nous devrons franchir à  chaque fois plusieurs cols…

     Nous nous élançons vers 8h30 pour tenter de faire les 50 km qui nous séparent de Phu Khum. Chloé a l’esprit embrumé ce matin, car malgré la presence des extraterrestres, la descente en kayak l’aurait bien tentée et l’approche des vrais premiers cols lui font un peu peur. Moi, je suis pressé de quitter cette endroit. Il est hors de question de rester plus longtemps au milieu de ces hurluberlus et j’ai une “monstre” envie de gravir quelques cols, après ces semaines de plats au milieu des rizières.

    Au bout de quelqu
DSCN2477 [640x480]es kilomètres, nous tentons de voir quand même ce cours d’eau proche des falaises. Cet essai sera infructueux car au bout de 300 m sur de la piste nous arrivons au milieu de champs. Demi tour… De nouveau quelques kilomètres sur du faux-plat montant, lorsque nous apercevons un panneau en bois indiquant la possibilité de visiter des grottes. Chloé n’hésite pas et s’engage de suite sur la piste. Heureuse idée qu’elle a eu là! Nous quittons la route et nous nous trouvons plongés dans un univers authentique. Les habitants vaquent à leurs occupations quotidiennes, sans que notre présence ne les perturbent. Et surtout, nous oublions ainsi rapidement notre vision d’horreur de la veille. Alors que le panneau indique les grottes à 1km, nous les trouvons aP1120131 [640x480]u bout de 4. La différence entre la distance indiquée sur les panneaux et la réalité est récurrente en Asie!!! Pas grave, le paysage est beau et la piste assez roulante même si nous sommes toujours en équilibre près d’un petit cours d’eau. La grotte visitée, il faut rejoindre rapidement la route afin d’avancer quand même. Avant de rejoindre le bitume, nous avons la surprise de nous trouver devant un pont payant. Les villageois ayant construit ce pont en bambou nous font payer 10 000 kip (1 euros) pour le traverser. Tous les villageois semblent réunis là, à boire et jouer à la pétanque en attendant que la journée passe et que l’argent rentre depuis les poches des touristes. Nous espérons pour eux qu’ils ne vivent pas uniquement de cette taxe…

     De nouveau le goudron devant nous et la montagne qui se rapproche… Chloé a retrouvé son sourire et semble avoir oublié ce qui l’attendait. Moi l’impatience me gagne. Nous croisons un nouveau village sur la route en pleine effervescence. En effet, nous sommes en pleine saison de la récolte de ce que nous appellerons vulgairement les plumeaux. Tout le monde travaille en bord de route afin de les couper, de les frapper sur le sol puis d’en faire des gerbes afin qu’ils soient vendus en grand nombre à un industriel. Tout le monde est concerné par ce travail, du plus jeune (certains enfants semblent avoir à  peine 2 ans) aux personnes âgées!!! Pour l‘instant, on nous a donné deux utilisations possibles de cette plante : fabriquer du textile ou faire des balais… En tout cas, c’est le seul moyen pour ces villageois d’avoir de l’argent liquide. Le reste de leur production leur sert de nourriture.

    P1120344 [640x480] Mais revenons à  nos moutons, ou plus sérieusement à  ce que je vous annonçais en ce début d’article : la révélation cycliste de Chloé. Qui l’eu cru.. Et tout d’abord, la première concernée… Allez, il est 12h30, il faut s’arrêter manger. Nous avons parcouru un peu plus de 20 km ce matin en 4 h ce qui est très peu. Mais les visites, la distribution de crayons, du jeu de plume aux enfants nous ont un peu retardé. On avale une petite soupe pour 20 000 kips et remontons sur Rustine et Tostaky. On ne peu plus reculer.

     Nous faisons 3 km de plat quand, devant nous, se dresse notre premier col. On ne voit pas où il se termine. Pourtant, les sommets ne sont pas pris dans les nuages. Le ciel est tout bleu, il doit faire environ 30 degrés mais il doit être long, trop long… Je me demande si nous allons le franchir aujourd’hui. Les ascensions ont toujours étaient pénibles pour Chloé… Comment cela va se passer aujourd’hui.. Cela sent le camping sauvage!!!
     Nous franchissons le premier lacet. Chloé s’est calée à  la corde, là où c’est le plus raide et ne ralentit pas… Le peu de circulation lui permet de prendre au plus cours. Peu importe le pourcentage de la pente, elle va au plus court. Et elle avance, les kilomètres passent et pas de signes de fatigue. La preuve : au bout de 8 km elle ne souhaite toujours pas faire de pause. Jeannie, Lucho, Marco ou Roger à  ces plus belles heures ou, les 4 en même temps, sortez de ce corps!!! Je croyais que l’on progressait en enchainant les km, mais de là à transformer Chloé en grimpeuse du tour de France!!! Il y a là un miracle que je n’osais rêver!!!
     Le km 11 approche, Chloé ne cesse d’avancer et elle n’a toujours pas mis le pied à terre. Le sommet commence à apparaitre au loin, sans doute dans 4 - 5 km. Cela fera 15 km d’ascension!!! Va-t-elle tenir jusqu’au bout!!! Je m’inquiète, lui demande si tout va bien, les jambes, mais aussi la tête!!! On ne sait jamais!!! Une transformation aussi inattendue. Mais tout va bien, enfin presque. J’avais raison de m’inquiéter en fait… Je l’ai contaminée sans m’en rendre compte.P1120297 [640x480]
     Le secret c'est qu'au bout de quelques km, elle s’est mis dans la tête de rejoindre le sommet sans pause. Ce qui est fou, c’est qu’elle n’imaginait pas devoir monter aussi longtemps (15 km en 2h et quelques minutes), mais surtout devoir franchir les pourcentages les plus élevés dans les 3 derniers km… Ceux qui connaissent bien Chloé en France ou en Suisse (bientôt en Thaïlande d’ailleurs) ne doivent pas croire un seul de mes mots. Vous devez vous dire que j’ai plongé dans la consommation d’opium. Non, je vous rassure, je ne me drogue toujours pas, et il n’y a pas assez d’altitude pour que je perde la tête.
Pour les derniers septiques, la preuve en vidéo!!!


     Le sommet franchi, nous ne serons pas au bout de nos peines et devrons encore parcourir 10 km afin de trouver une Guest-house dans ce village où nous devions rester une journée pour nous reposer. Mais, il n’y a rien n’a faire ici et nous décidons aussitôt installés que demain nous reprendrons la route. En fait, nous allons rejoindre Luang Prabang (400 km montagneux) en 6 jours et sans pause. Le tout sans oublier notre idée de départ de visiter, de rencontrer la population locale et de prendre notre temps.

Publié dans Laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> On peu penser que chloe a + de ressources qu'on ne le pense... Peut etre que nico lui a transmit quelque chose. A moins que ce ne soit genetique... Et oui chloe a un pere...<br /> Ce matin, comme vous, nous avons fait du vélo aussi. Evidemment Sebastien (notre voisin)n'est pas venu... panne de réveil). Pour nous 20 km avec 2 ou 3 petites grimpettes. A cette allure la, dans<br /> quelques semaines nous partons avec vous en vélo pendant les vacances.<br /> Bon courrage et n'hésitez pas à contacter Xavier si vous passez à Bangkok.<br /> a+<br /> Laurent<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Quand vous voulez pour le velo! On s'adapte au rythme de chacun! Heu...sauf quand ca va trop vite...<br /> <br /> <br />
C
<br /> Ca y est Clo je suis inquiète tu changes trop, mais rassure moi tu te rèveilles toujours plus tard que Nico le matin ?<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Oui oui t'inquiete! Il m'attend toujours un peu le matin.<br /> Mais j'ai prevenu Nico que quand on sera rentres en France, ca m'etonnerait que j'ai envie de faire des boucles autour de la maison a velo. C'est quand tu changes d'environnement que tu changes.<br /> Quand on va rentrer, je reviendrai normale!<br /> <br /> <br />
S
<br /> Tu vois Nico Chloe a des talents cachés, et elle en a peut être d'autres insoupçonnés.<br /> A toi de chercher.<br /> En tout cas vous avez l'air de vous éclater.<br /> Continuez ça nous fait du bien.<br /> Bisous.<br /> <br /> <br />
Répondre