Entre deux treks à Katmandou

Publié le par chloenicolas

Katmandou, 17h

Christelle : C’est pas vrai!!!!
Manu : Mais qu’est que vous faites là ?
Chloé et Nicolas : Coucou les amis, bienvenu à  Katmandou.
Christelle : Ouah, la surprise!!!
Et bla bla et bla bla, nous revoilà à nous raconter toutes nos dernières péripéties. Il est quand même plus de minuit et nous décidons de rentrer en ville. Evidemment, nos petits suisses n’ont pas de guest house. Nous rentrons donc tous les 4 avec leurs 8 sacoches dans un taxi (de la taille d‘une Smart) et partons pour la ville. Et leurs vélos? Ils ne sont pas là, car il y a eu un problème à Hong Kong (routine de l‘aéroport quoi!). Ils viendront les rechercher dans 2 jours quand Georges, le papa de Christelle, et Gérard, un ami à lui, arriveront de Suisse pour 3 semaines avec nous.

     Nous  devions r
Copy of P1150778 [640x480]ester une journée à  Katmandou avec eux avant de reprendre la route en vélo vers l’Inde. Mais, un dilemme va vite se présenter. Ils partent dans 4 jours faire un trek de 10 jours autour des Annapurnas. Ils nous proposent évidement de nous joindre à eux. Mais que faire ? Refaire un trek avec nos amis et profiter des plus belles vues du Népal? Ou reprendre la route avec nos vélos dans la cohue de la circulation népalaise et indienne afin de rejoindre Danièle et Roger en Inde?
La décision va vite être prise. Nous partons nous renseigner dans une agence de voyage et achetons des billets d’avion pour rejoindre Ahmedabad le 4 avril. Nous restons donc au Népal 15 jours de plus.
P1160079 [640x480]
     Nous refaisons donc nos démarches administratives et prolongeons aussi nos visas. Nos 3 jours à Katmandou seront rythmés par les visites des villes de Bhaktapur et Patan dans la banlieue, mais aussi du Monkey temple et de Dubar Square. Nous devons aussi redémonter les vélos pour les remettre en carton pour les vols du 4 avril…

     Georges et Gérard sont enfin arrivés. En ce vendredi 19 mars, nous prenons un petit avion pour un vol d’une heure au départ de Katmandou afin de voir, vu du ciel, un maximum des sommets de l’Himalaya.  C’est magique, on découvre l’Everest dans la cabine du commandant de bord. Un moment fort en émotion pour nous 6.
P1160065 [640x480]-copie-1
    


     P1150957 [640x480]Finies les balades dans les rues polluées, animées et bruyantes de Katmandou. Demain à  7h, nous reprenons un bus avec nos sacs à  dos et partons pour Besi Sahar, ville départ de notre trek. Et dès demain, nous pourrons enfin marcher dans un environnement, qui nous émerveille beaucoup plus : la montagne et le calme.

Publié dans Nepal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Vous avez l'air de vous être éclatés en tout cas les photos donnnt envie nous comprenons que vous ayez prolongé avec vos amis.<br /> Par contre vous avez l'air fatigué...<br /> Nico t'a rasé ta barbe c'est dommage on aimait bien ton coté homme des bois.<br /> Quand rejoignez vous Roger et Daniéle ?<br /> Nous on attend les cloches, la chasse aux oeufs va être difficile car il pleut<br /> Au fait la fillote de Chloé marche depuis dix jours à peu prés. Quand à sa soeur elle court.<br /> On les prépare pour le trek de Gacé cet été<br /> On vous souhaite de joyeuses paques (Arnaud précise qu'il ne faut pas oublier la messe)<br /> Gros Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre