La route de la plage

Publié le par chloenicolas

Sihanoukville, 20h

     Les deux derniers jours pour arriver à Sihanoukville vont nous permettre de changer de paysage. En effet, les rizières vont se faire de plus en plus rares, et laisseront s’installer en priorité des plantations de bananiers en alternance avec une activité très développée de pêche en rivière et dans des bras de mer. Les bateaux de toutes tailles remplacent les bœufs, les buffles et les quelques machines utilisées pour le « battage » du riz.
     Et oui, nous revoyons la mer!!! Nous sommes à l’extrême sud du Cambodge. La population, en bord de route, va aussi disparaître de temps en temps sur plus
ieurs kilomètres de suite. C’est la première fois depuis notre départ de Saigon. Cela nous fait tout drôle de se retrouver tout seuls. On a perdu l’habitude…
      Avant d’arriver à Sihanoukville, nous rencontrons nos premiers voyageurs à vélo d’Asie. Des suisses (encore eux) en tandem semi-couché et semi-debout, ainsi que des cyclistes italiens. Nous all
ons tous dans la même direction, mais nous n’avons nullement envie de rouler les uns avec les autres. Difficile à expliquer. Lors de nos rencontres précédentes, l’envie mutuelle de rouler ensemble arrivait très vite des deux cotés. Là, rien. Tant pis, tant mieux!!! Il faut dire que ces quatre là, malgré la soixantaine passée font des étapes d’au moins 100km! La mer a un prix, il faut escalader nos premières côtes depuis la Nouvelle Zélande. D’ailleurs, elles leur ressemblent un peu : courtes avec un pourcentage assez élevé. Enfin, c’est ma vision car Chloé les a trouvées bien longues!!! Mais elle est récompensée de ses efforts. Après un dernier effort dans Sihanoukville, nous trouvons un petit hôtel quasiment sur la plage. A peine installés à l’hôtel , nous enfilons nos maillots de bain et nous jetons à l‘eau. Nous voyons à peine les cocotiers sur notre passage tellement nous avons besoins de fraîcheur!!! L’eau est chaude, mais cela fait du bien. Nous trouvant très bien ici, nous décidons de rester deux jours complets pour recharger les batteries avant d’entamer notre remontée vers Siem Reap.

     Je profite de l’occasion pour répondre à une question fondamentale de Sarah avant notre départ : « Mais Chloé, comment tu vas faire pour t’épiler pendant un an ???? » Nous avons trouvé la solution dans des instituts « de beauté » en Amérique du sud. Au Cambodge, une jeune femme vient vers nous, alors que nous sommes allongés sur les transats. Elle complimente Chloé sur son bronzage (« -mais c‘est très joli ce bronzage bicolore alors que toutes les autres ont un bronzage uniforme! » -Ouias c‘est ça ouais! Toi, tu as quelque chose à me vendre!!!). Elle nous propose alors des massages. Devant notre refus elle baisse les yeux. C’est là qu’elle dit à Chloé : « oh mais tu as des poils sur les jambes!! Laisse moi t’épiler! ». Chloé allongée sur son transat (pas son vélo Manu, un vrai transat sans roulettes!), la jeune fille commence à lui débroussailler les jambes avec une technique que nous n’avions vu qu’au Vietnam, le fil. Elle arrache tous les poils un par un à l’aide d’un fil!!! Le résultat n’est pas extraordinaire : au bout d‘une heure passée à deux, les filles commencent a souffler et à se plaindre que Chloé a trop de poils! Du coup, elles ne lui ont enlevé qu‘un poil sur deux! Ceci dit, le fil, ça marche! Par contre il parait que c’est douloureux!!!

     Allez! fini de flâner! nous reprenons le vélo direction Kompong Speu, non loin de Phnom Penh.

Publié dans Cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Pour décrire Sihanoukville, c'est une ville côtière avec des belles plages, ce qui est idéal pour passer des vacances en été. Si vous connaissez trop Angkor Wat, Angkor Thom, le Palais Royal, les plages à Sihanoukville vous offre des expériences particulières.
Répondre
L
Sihanoukville est une ville possédant de belles plages et de belle iles. C'est la plus grande et la meilleure station balnéaire du Cambodge. Trois côtés de la ville sont bordés par des plages tropicales et des îles donc la météo est vraiment favorable.
Répondre